Les dernières actualités du magicien Sylvain Juzan


Festival Tapati Rapa Nui 2019, Île de Pâques. De la véritable Magie !

28/02/2019

J'ai eu l'opportunité ce mois-ci de me rendre sur l'Île de Pâques pour assister au festival traditionnel Tapati Rapa Nui. Et s'il existe bien un événement magique, dans un lieu qui l'est tout autant, c'est sans nul doute ici...

 

Ce qui frappe en effet lorsque l'on se promène sur l'Île c'est l'omniprésence de la pensée magique et de la tradition orale. Les Rapa Nui sont des animistes , très imprégnés du sens du sacré et du divin. Et il ne s'agit pas d'un simple folklore destiné à amuser les touristes, bien au contraire. L'existence même du peuple Rapa Nui s'expliquerait directement par des mythes ancestraux, des voyages de rois et de divinités venues d'autres endroits, et d'autres croyances encore. 

Et qu'est ce que la Magie si ce n'est la croyance en l'existence de pouvoirs surnaturels ayant, via des pratiques et des rites spécifiques, une action concrète sur le monde réel? Prenons l'exemple d'un jeu de cartes. A l'origine les cartes ont été crées comme objet magique, comme moyen de communication avec des entités d'un autre monde, comme médium pour anticiper le futur. Regardez pour vous en convaincre toutes les "coïncidences" entre un jeu de cartes et le monde dans lequel nous évoluons: 52 cartes réparties en 4 familles, tout comme 52 semaines réparties en 4 saisons; prenez toutes les valeurs des cartes et additionnez-les vous obtenez un total de 364, soit le nombre de jours dans une année solaire; etc. 

En ce qui concerne le festival Tapati Rapa Nui, toutes les activités ont bel et bien un lien avec le divin. Pendant deux semaines se succèdent des compétitions de danses, de chants, de sports, de peintures corporelles, de fabrications de couronnes, de sculptures, etc. Et chacune de ces activités s'inscrit dans une croyance très forte dans des divinités passées ou actuelles. Une simple épreuve comme le Tau'a par exemple ne se rapproche qu'en apparence d'un triathlon classique alors qu'en réalité tout est connecté avec des mythes et des dieux populaires : l'épreuve de course à pieds se fait avec des kilos de bananes sur le dos tandis que pour la natation les candidats sont allongés sur des troncs flottants rappelant le rituel ancestral de l'Homme Oiseau. Le thème d'ailleurs du festival 2019 était on ne peut plus magique: "He Ono Tepuna", soit les "symboles, vestiges et trésors culturels d'un temps passé qui seront laissés en héritage aux générations futures". 

Bref, si vous avez un jour l'occasion de vous rendre sur cette petit île perdue en plein milieu de l'océan Pacifique à 4.000 kms de côtes chiliennes, n'hésitez pas un seul instant !